06 64 87 95 38 halimirachel@hotmail.fr

Grâce aux pâtisseries et aux recettes de Celine Billois, les mamans diabétiques peuvent continuer à se régaler. Voici le témoignage gourmand et malin d’une jeune maman. Il aidera de nombreuses femmes et tout particulièrement ma soeur, Julie enceinte de son deuxième bébé à qui on a découvert un diabète gestationnel.

Article rédigé par Céline BILLOIS

Oui, oui vous avez bien lu, c’est possible de se faire plaisir quand on est enceinte et que l’on fait du diabète gestationnel.

Maman d’un petit garçon et bientôt d’une petite fille, pour mes 2 grossesses j’ai découvert à 2 mois et demi que je faisais du diabète gestationnel, j’ai donc passé 1 an à devoir faire attention à ce que je mangeais.

Quand j’ai entendu les conseils de la diététicienne, je me suis dit comme beaucoup d’autres futures mamans que ce régime drastique allait être horrible, que je ne pourrais plus rien manger. Combien de personnes j’ai entendu me dire, « J’ai eu vraiment faim pendant ma grossesse» ou « Moi je m’en fiche je ne suis pas le régime ».

Une chose est sûre, il est très important de faire attention à son alimentation lors que l’on fait du diabète gestationnel. Cela permet :

  • D’éviter d’avoir un bébé de + de 4kg, c’est quand même plus facile lors de l’accouchement et rien que d’avoir ça en tête ça motive.
  • De ne pas prendre trop poids et du coup de très vite retrouver la ligne, (voir même de perdre du poids pendant sa grossesse même si ce n’est pas ce que l’on recherche…).
  • De garder la forme pendant sa grossesse et donc d’avoir une meilleure forme physique le jour de l’accouchement.

 

Alors j’avais 2 options possibles : soit déprimer en ne mangeant plus que des légumes vapeur ou bien prendre les choses du bon côté et choisir de profiter de ce moment pour faire des découvertes culinaires et continuer de prendre du plaisir en mangeant.

J’ai choisi cette 2ème option et je souhaite vous faire partager cette expérience positive car je n’ai pas trouvé de livre ou de blog qui traitaient de ce sujet et que je trouve le discours des diététiciens pas assez fun et motivant à mon goût. Alors que oui, c’est possible de continuer prendre du plaisir à manger quand on fait du diabète pendant sa grossesse !

Je tiens à préciser que je ne suis pas diététicienne et que tous ces conseils sont des astuces qui ont fonctionnées pour moi et que je vous fais partager mais à vous de tester et voir ce qui vous convient, tout dépend de comment votre pancréas réagit. S’il y a bien une chose de pratique avec le diabète gestationnel c’est que 2h après le début du repas, on mesure tout de suite si notre corps tolère ou non ce que l’on a mangé mais comment faire pour savoir avant de manger si notre taux va être bon ou pas, c’est toujours la grande question !

 

  • La base : l’indice glycémique des aliments

La clé, c’est de manger des légumes à tous les repas mais pas que.

Ce qui est important c’est de manger des aliments à indice glycémique (IG) faible ou modéré (<50), de limiter au maximum les sucres rapides et les aliments à IG haut (> 50) et de manger des aliments riches en fibres. Cela ne vous interdit pas de manger des féculents, il en faut à tous les repas pour éviter d’avoir faim mais privilégiez des aliments complets (pâtes complètes, riz complet, pain complet, …) ou les légumineuses (lentilles, quinoa, pois chiches, haricots secs, …), favoriser les cuissons vapeurs ou lentes.

 

Vous trouverez, par exemple, dans les aliments à IG bas à consommer en priorité :

1/Tous les légumes verts : avocat, asperge, blette, brocoli, choux, courgette, endive, épinard, fenouil, haricot vert, poireau, artichaut, aubergine…

2/Protéines : Viande, poisson, œufs, fruits de mer (cuits uniquement) …

3/Les laitages : Lait, fromages (pasteurisés), fromage blanc nature…

4/Légumineuses : haricots secs, flageolets, pois cassés, lentilles, pois chiches, houmous, quinoa…

5/Fruits : fruits rouges en priorité (fraises, framboises, myrtilles, groseilles, cerises, mûres…), grenade, rhubarbe, pommes, fruits de la passion, pamplemousses…

6/Fruits à coques secs : Amandes, noix, noisettes, noix de coco, cacahuètes, pignons de pain, pistache …) et par la même occasion leurs poudres ou leurs purées ou leurs laits (non sucrés) qui sont très pratiques dans certaines préparations.

7/Le chocolat noir à 70% de cacao ou plus (et oui il a un IG bas même s’il ne faut quand même pas en abuser)

 

Cette liste n’est pas exhaustive, pour vous aider je vous conseille vivement de regarder sur internet l’indice glycémique des aliments par exemple sur le site : https://www.montignac.com/rechercher-l-index-glycemique-d-un-aliment/. Je n’ai pas d’actions chez eux (ni chez d’autres d’ailleurs), c’est la liste la plus pratique que j’ai trouvé. Vous allez sûrement voir des aliments dont vous n’aviez jamais entendu parler auparavant mais pourquoi ne pas essayer !

 

Attention toutes les farines ne sont pas égales en terme d’IG 

 

 L’autre astuce est de remplacer la farine de blé (blanche type 45 : IG 85) par d’autres types de farines.

Pour ma part, j’utilise beaucoup de farine de blé complet (IG 45), de sarrasin (IG 50), de petit épeautre complète (IG 40), d’orge mondé (IG 30) ou encore de la poudre d’amande (IG 20). Ces farines se trouvent surtout en magasins bio mais on commence à en trouver de plus en plus dans les supermarchés classiques.

Éviter les farines de riz que l’on retrouve dans les régimes sans gluten mais qui ne sont pas du tout adaptées pour les diabétiques.

Pour vous y retrouver, je vous mets un site avec les IG des farines que j’ai trouvées  https://www.mesbienfaits.com/ig-farine/

 

Quelques astuces classiques mais toujours à garder en tête

 

Le mieux est de cuisiner comme ça vous savez réellement ce que vous mangez, je vais vous donner par la suite des idées de recettes. Mais pour vous simplifier la vie au quotidien mes petits conseils sont :

  • D’acheter des légumes frais, éventuellement déjà prédécoupés ou surgelés ou en conserves,
  • De penser à regarder la composition des aliments, prendre des aliments les moins sucrés et riches en fibres,
  • Faire attention aux publicités « mensongères », attention à ne pas tomber dans le piège des gâteaux sans sucres ou avec moins de sucre, en regardant la composition, ils sont encore très sucrés ou sinon le sucre est remplacé par des édulcorants non conseillés lorsque l’on est enceinte,
  • Lorsque vous avez vraiment besoin d’utiliser du sucre, dans des desserts par exemple, remplacer le sucre blanc (IG 70) par du sucre de coco qui a un IG de seulement 35. Il suffit d’en mettre deux fois moins ! Le sirop d’agave a également en théorie un IG plus bas que le sucre blanc mais pour ma part je n’ai jamais trouvé le bon dosage ou le bon sirop pour ne pas faire monter ma glycémie, donc à utiliser qu’exceptionnellement et en petites quantités.
  • Penser à manger des fibres(crackers aux graines, noix de coco fraiches ou graines de chia par exemple peuvent vous aider trouver l’équilibre lors d’un repas).
  • Tout est une question d’équilibre et de quantités, vous pouvez vous permettre de manger quelques choses avec un IG plus élevé à condition d’en manger peu et de compenser avec d’autres ingrédients à IG faible. Vos mesures vous permettront de savoir comment votre corps réagit à ce que vous mangez, vous serez parfois déçu car vous pensez avoir fait des efforts et le résultat n’est pas là mais a contrario vous pourrez aussi avoir de très bonnes surprises !
  • En cas de craquage, pensez à faire de l’exercice: allez marcher ou allez à la piscine après manger. Idéal pour se détendre, travailler sa respiration et se préparer l’accouchement, à partir du moment où j’ai découvert que ma séance piscine du dimanche matin me permettait de me faire un petit plaisir plus sucré ce jour-là ça m’a changé la vie. En vacances, j’ai pu me permettre pas mal de restaurants sans me faire trop de soucis car nous marchions à rythme rapide après pendant longtemps. Et mes mesures étaient bonnes !

 

Mes recettes insolites, à effet garantis !

 

On a parfois envie de craquer sur des plats interdits alors pourquoi par en faire des versions IG bas pour qu’ils deviennent des plats autorisés ? Et oui, on peut associer diabète et recettes gourmandes, j’ai fait beaucoup de recherches et de tests, et je vous livre mes meilleures trouvailles pour mettre un peu plaisir dans vos repas !

 

Au petit déjeuner :

  • Pancakes au sarrasin: Pour varier un peu vous pouvez tester cette recette hyper facile de pancakes au sarrasin (http://megalowfood.com/blini-au-sarrasin-ig-bas/) que vous pouvez accompagner de fromage frais, de saumon fumé cuit et d’un peu de citron. Vous pouvez les préparer à l’avance, les congeler et les faire réchauffer le matin dans votre grille-pain.
  • N’hésitez pas à vous faire des puddings de chia très facile et très rapide à réaliser. Il vous suffit de mélanger la veille au soir 200ml de lait de coco avec 2 cuillères à café de graines de chia et de mettre au frigo pendant la nuit (mélanger 2/3 fois pour éviter les grumeaux). Vous pouvez rajouter des épices (cannelle, …), du chocolat en poudre si vous le souhaitez mais pas besoin de sucrer. Et le lendemain matin rajouter des fruits frais (mangue, fruits rouges, …), des noix, …

 

Pour les repas : Mon meilleur allié étant le chou-fleur pour remplacer la farine ! En le réduisant en semoule, je vous conseille vivement d’essayer ces recettes.

  • La pizza: si, si c’est possible et franchement très bon ! Mon mari s’est quasiment fait avoir par l’effet trompe l’œil et le goût très très proche

(https://dubiodansmonbento.com/pizza-pate-de-chou-fleur/)

 

Pour les plaisirs sucrés : parce que ça fait plaisir de pouvoir quand même manger un dessert, voici quelques idées pour les occasions particulières :

  • Gaufres à l’orge mondé en remplaçant dans votre recette habituelle la farine blanche par de la farine d’orge mondé et en mettant éventuellement un peu de sucre de coco
  • Mousse au chocolat (et oui même enceinte en choisissant une recette sans œuf soit avec de l’eau de pois chiche (https://voyagegourmand.fr/blog/2016/11/07/mousse-au-chocolat-vegan-au-jus-de-pois-chiches/), soit avec du lait de coco (https://voyagegourmand.fr/blog/2017/04/05/mousse-chocolat-creme-de-coco/)
  • Pâte à tartiner (si, si, vous avez bien lues !) j’ai aussi découvert la pâte à tartiner sans sucre ajouté dans mon magasin bio Queue de cerises qui dispose d’une machine qui mixe des noisettes avec du chocolat noir plus ou moins finement. Si vous n’en avez pas vers chez vous, je pense que c’est faisable en mélangeant de la purée de noisettes avec du chocolat fondu (attention quand même à ne pas tomber dans le pot, addiction très rapide)
  • Pour celles qui habitent sur Paris, vous pouvez aussi tester la pâtisserie IG Bas Les belles envies (https://lesbellesenvies.com/) parfait pour les fêtes.

 

On ne peut pas tout le temps cuisiner, alors voilà mes listes de courses spécial diabète :

 

Au petit déjeuner, l’idéal est de manger salé avec des œufs, du jambon, du bacon, de l’avocat, du fromage, des tomates, … En France on a souvent plus tendance à manger sucré, moi j’aime bien manger des céréales mais malgré le fait que je regarde la composition de chaque paquet, je me suis vite rendu compte qu’il n’y en a pas beaucoup qui passent. En 1er lieu, oubliez les céréales et les granolas classiques et privilégiez les mueslis moins sucrés. Ceux qui me conviennent sont :

  • Le granola bio de la marque A&O à faible IG, même ceux au chocolat passent pour ma part.
  • Les granolas de la marque Lizis’ pauvre en sucre et riches en fibres

 

 

Pour les repas, voici quelques idées de plats faciles et rapides auxquels je n’avais pas forcément pensé :

 

Et pour une envie de resto :

  On a la chance de trouver désormais pas mal de restaurants healthy du style Cojean ou des bars à poké bowl où vous devriez trouver quelques choses qui vous conviennent à base de lentilles, riz complet, quinoa, …

Une autre option est le restaurant libanais. Avec des mezzés à base de pois chiches, d’aubergines, de taboulés, de viandes et de légumes, l’IG du repas est maitrisé en se faisant quand même plaisir, il ne faut juste pas craquer sur les pâtisseries qui annuleraient tous les avantages du repas préalable.

 

Pour d’autres idées de recettes :

Soyez curieuses, testez de nouvelles recettes, c’est le meilleur moment pour faire des découvertes. Voici quelques blogs que j’aime particulièrement. Toutes les recettes ne sont pas adaptées mais on trouve de bonnes idées qui changent :

 

J’espère que tous ces conseils/idées vous aideront à vivre ce régime en vous faisant plus plaisir. Bon courage à vous toutes, je vous souhaite pleins de bonnes choses en attendant l’arrivée de votre bébé. Et surtout, bon appétit !