06 64 87 95 38 halimirachel@hotmail.fr
C’est quoi le périnée ?

Il s’agit d’un ensemble de muscles qui ferment votre bassin en bas.

Ils interviennent dans la continence au gaz, aux selles, aux urines…

Ce muscle va jouer aussi un rôle clé le jour de l’accouchement, puisqu’il va devoir se distendre au passage du bébé dans le vagin.

Plus le périnée est souple, plus il est élastique, plus il va pouvoir se distendre au moment des contractions lors du passage du bébé. Le fait de masser ces tissus musculaires va assouplir le périnée et lui procurer une meilleure élasticité.

Pourquoi masser son périnée ?
  • Apprivoiser cette partie de son corps en l’exerçant et en le massant, c’est le préparer au passage du bébé lors de l’accouchement.
  • C’est aussi lui permettre de mieux récupérer après, pour retrouver en toute quiétude sa continence et une vie sexuelle sans douleur ni appréhension.
  • Permettre une prise de conscience de l’importance du périnée : en effet, force est de constater que beaucoup de futures jeunes mamans qui n’ont jamais suivi de séances de rééducation périnéale ne savent pas où se situent les muscles pelviens. Le massage leur permettra de mieux comprendre l’importance de ces muscles et leur localisation.
  • Permettre un travail de lutte contre l’inhibition du réflexe défensif, qui peut freiner la progression de bébé lors de l’accouchement
  • Enfin, et comme nous l’avons déjà indiqué, le massage du périnée, va permettre d’augmenter l’élasticité des tissus vaginaux, et éviter les risques de déchirures lors de l’accouchement.
  • La plupart des femmes ont entendu parler de « l’anneau de feu » au moment de la sortie de la tête du bébé. Cette sensation de brûlure est causée par la distension des tissus extrêmement sensibles à l’ouverture du vagin.
    Sensibilisez-vous avec cette sensation inconnue grâce au massage du périnée. Ainsi le jour J, vous serez moins surprise et ainsi plus détendue pour tout relâcher.
 Quand le masser ?

Le massage du périnée se pratique à partir de la 34ème semaine.

Il se pratique une fois par jour durant une dizaine de minutes.

Comment ?
  • Tout d’abord, il est important de bien préparer son corps à la réalisation du massage. Cette préparation commence par l’hygiène des mains. Les muqueuses vaginales étant particulièrement sensibles aux infections, il est important que vous vous laviez les mains avec soin, et que vous ayez les ongles très courts.
  • Pour réaliser ce massage, une huile d’amande douce qui nourrit la peau du périnée en la rendant moins fragile et plus souple fera parfaitement l’affaire.
  • Installez-vous confortablement dans la posture de la grenouille demi-assise, c’est à dire, une position semi-assise (entre allongée et assise), les jambes légèrement repliées et ouvertes. Vous pourrez poser un coussin sous chaque genou pour être encore plus à l’aise pour démarrer le massage du périnée.
  • Après avoir enduit votre pouce et votre index d’huile, commencez par un massage externe en exerçant des rotations sur la peau du périnée.
  • Vous allez placer votre pouce à l’intérieur du vagin, jusqu’à la première jointure, et positionner l’index et le majeur juste au dessus de l’anus. A l’aide de ces doigts, il va falloir exercer des petits mouvements circulaires sur la peau de 3 heures à 9 heures. Puis pendant une minute, faire des mouvements de balancier de 3 heures à 9 heures à l’intérieur et à l’extérieur en appuyant un peu plus.

⛔️ A noter :

  • Si lors des premières séances de massage, ce dernier peut s’avérer douloureux, voire désagréable, cette sensation disparaît au bout de quelques séances.
  • En cas de contractions avant la 37ème semaine, ne pratiquez pas de massage du périnée.